Bois et bio-énergies

Après avoir été pendant des siècles l’une des principales sources d’énergie, le bois est délaissé depuis la révolution industrielle. L’état des forêts françaises (30% du territoire pour une surface parmi les plus grandes d’Europe) en témoigne à travers le mauvais entretien des sous-bois (taillis, bois mort…) lié à des conséquences désastreuses (incendies, arbres abattus et abandonnés suite aux tempêtes et sécheresses…).

En France, seulement 4% de l’énergie primaire utilisée pour le chauffage domestique est issu du bois-énergie. Cela représente 35 millions de m³ par an dont 20 millions d’origine forestière et 15 millions de sous-produits issus de l’industrie du bois et d’exploitations rurales.

Le jeudi 17 décembre s'est tenue une journée de formation organisée par Quercy Energies et le syndicat TRIFYL, avec pour objectif de permettre aux agents de chaufferies biomasse, des départements du Lot (46), du Tarn (81) et du Tarn-et-Garonne (82), d’acquérir les connaissances de bases nécessaires à la bonne conduite et à l’optimisation d’une chaufferie biomasse.

Cette journée s'est déroulé dans le Tarn & Garonne, en matinée à Laguépie , puis à Caylus en après-midi. Elle a réuni une trentaine d'agents communaux de ces 3 départements, ainsi que 2 techniciens de marques venus expliquer le fonctionnement des chaudières.

Le visite de la chaufferie de Caylus  (400 kW) a permis aux agents d'obtenir des réponses techniques concrètes à leurs questionnements.

Télécharger le compte-rendu de cette journée

cliquez sur l'image pour télécharger le bulletin d'inscription

Ce vendredi 26 septembre après-midi, l’entreprise Réalisations Jauzac inaugurait à Girac* sa nouvelle unité de granulation.

Tout au long de l'après-midi, 120 personnes sont venues visiter cette nouvelle unité, guidées par les salariés de Jauzac, ou se renseigner auprès des stands de spécialistes du chauffage aux granulés*.

 

 

«L'intérêt du granulé est évident, explique Bernard Jauzac. A l'heure actuelle, il offre un coût de chauffage deux fois moins élevé que le fuel.» Et la comparaison va encore plus loin quand on compare à l’électricité avec un ratio atteignant 2,2 en faveur du granulés, et même de 2.8 pour le propane*

Et, de fait, la consommation du département a été multipliée par 9 en 5 ans, passant de 300 à 2700 tonnes. A l’échelle nationale, le bond est encore plus spectaculaire, passant de 30 000 tonnes en 2004, à une production dépassant probablement le million de tonnes en 2014, soit une multiplication par 33 en 10 ans.

De très nombreux élus avaient fait le déplacement, parmi lesquels notamment Serge Rigal Président du conseil Général du Lot, Monique Martignac, conseillère régionale, Albert Salle, conseiller général, et Jean-Pierre Bouccard conseiller général et Président de Quercy Energies.

Dans son discours Bernard Jauzac a retracé le parcours de ce projet qui grâce à l’appuis des financeurs (Région et Département) a pu aboutir à la mise en place d’un outil moderne, adapté à son  territoire et facteur de développement économique. Jean-Pierre Boucard Président de Quercy Energie a précisé le rôle tenu auprès de l’entreprise Jauzac, et plus largement dans le soutien de la filière bois, par l’Agence Locale de l’Energie et l’assistante prêtée pour l’obtention de la norme NF granulés de bois. Serge Rigal, président du département a souligné l’importance de cette initiative de valorisation d’une ressource du département et de développement économique.