Erreur
  • JUser::_load: Unable to load user with id: 66
Jeudi, 03 Février 2011 17:31

Gaz de schistes : nouvel eldorado des compagnies de gaz Favori

Écrit par Sophie
Évaluez cet article
(0 votes)
gaz de schiste gaz de schiste lesaffaires.com

L'association Quercy Energies a pris connaissance des recherches qui existent en région en vue de l'exploitation de gisements profonds de gaz – les « Gaz de Schistes » – et condamne fermement ces programmes. Elle appelle les habitants du Lot ainsi que les associations de la région Midi-Pyrénées à faire de même pour s’opposer tant que cela est encore possible à ces projets nuisibles pour l'environnement

Depuis 1994, notre association qui agit dans le Lot et le Tarn et Garonne démontre au quotidien que la sobriété, la maîtrise de l'énergie et les énergies renouvelables constituent des propositions crédibles pour faire face aux enjeux énergétiques.

Créatrices d'emplois, bien acceptées par les populations et non polluantes, ces solutions prouvent qu'il est parfaitement possible d'apporter – localement et dans la concertation – des réponses pertinentes à la crise énergétique et au changement climatique.

Les projets d'exploitation des gisements potentiels de « Gaz de Schistes » sur nos territoires sont en totale contradiction avec ces orientations. La technologie "de fracturation hydraulique" employée par les compagnies gazières pour l'extraction de ce nouveau type de gaz s'est largement développée aux Etats-Unis et au Canada et a déjà fait des ravages irréversibles. Elle implique un forage horizontal qui consiste à injecter à haute pression dans le puits un mélange d’eau, de sable et de produits chimiques, ce qui a pour conséquence de fissurer les roches souterraines, libérant ainsi le gaz qui peut ensuite être extrait vers la surface

Les dix années d'expérience nord-américaine sont sans appel : les dégâts environnementaux crées menacent directement la santé des populations locales. En cause, la pollution de l’air et des nappes phréatiques provoquée par la libération de produits hautement toxiques. Ils contribuent ainsi, plus encore que les autres énergies fossiles, à l'aggravation du changement climatique.

Un recul en somme qui ne fait que repousser le moment où, faute d'énergies fossiles, nous serons obligés d'adopter un comportement – enfin – rationnel dans nos usages de l'én

Une interrogation demeure : Quelles justifications apporter à ces projets d'exploitation de « gaz de schistes » dans la mesure où nous disposons dès à présent de solutions alternatives viables et non polluantes ?

Seules des motivations mercantiles de la part des multinationales gazières peuvent expliquer cette frénésie de forage. De quoi donc s’interroger également sur la cohérence et la position de l'état français à travers son ministre de « l'environnement » qui accorde à des compagnies gazières des permis d'exploration alors qu'il s’est engagé au préalable dans une politique de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Rappel historique :

La loi POPE du 13 juillet 2005 avait donné à la France un objectif de division par 4 des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050. Un objectif réaffirmé par la loi Grenelle II et qui semble difficile à atteindre à coup de forages !

Plus encore, avec la mise en place des Plans Climat-Energie Territoriaux dans les lois « Grenelle », l'état Français a donné un rôle essentiel aux collectivités territoriales dans la lutte contre le changement climatique et pour la réduction de notre consommation d'énergie.

Dans ces conditions, quelle légitimité accorder à ces démarches d'exploration gazière décidées sans aucune concertation avec les collectivités ? Quelles suites à donner aux politiques de réduction de consommation d'énergie et émissions de gaz à effet de serre ?

Faire le choix du gaz de schiste c'est tourner le dos à l'ambition d'éducation et de responsabilisation des citoyens face à leurs consommations d'énergie. C'est dire aux Lotois qu'ils sont condamnés à n'être que des victimes impuissantes de la boulimie énergétique qui se poursuit à l'échelle internationale.

Nous refusons évidemment cette perspective, comme le feront sans aucun doute les milliers de Lotois qui nous contactent chaque année pour s'informer sur les moyens de réduire concrètement leur consommation d'énergie et l'impact de leurs choix sur l'environnement.

 

Association QUERCY ENERGIES, Agence Locale de l'Energie, jeudi 3 Février 2011.

Contact presse :Sophie CAMMAS

Pour aller plus loin, quelques références

http://owni.fr/

et quelques liens supplémentaires :

http://www.lafeuillecharbinoise.com/

Le documentaire complet d'un américain sur l'exploitation des gaz de roches aux US et ses conséquences sur l'environnement, un peu long (1h40) mais édifiant..... :

Dernière modification le Jeudi, 24 Mars 2011 16:56
Sophie

Sophie

E-mail: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Plus dans cette catégorie: La France enfin en transition ? »

Accès Privé

Calendrier du BLOG

« Juin 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30